30/10/2009

Certes, le logiciel d'IKEA, IKEA Home Planner, ne date pas d'hier (Je crois me souvenir l'avoir utilisé la première fois en 2003, alors que je ne me souciais alors pas du ROPO). Néanmoins, il s'agit là d'un des concepts de génération de trafic dans un magasin physique que je trouve les plus aboutis.



Si comme moi, vous faites partie des 50% de français qui a plus d'une fois dans sa vie meublé son Home Sweet Home chez le Géant Scandinave, vous avez forcément connu cela :

Une matinée entière à choisir les différents éléments de votre cuisine, en vous apercevant que vous avez bien sûr oublié de prendre une des mesures les plus importantes pour ce petit meuble que vous n'aviez pas prévu (mais qui sera tellement utile dans cette nouvelle cuisine)


Ou encore, ces inoubliables minutes où vous vous êtes demandé comment vos innombrables cartons allaient entrer dans votre Fiat Uno.



Alors IKEA Home Planner est fait pour vous.
De chez vous, en téléchargeant ce logiciel, vous définissez, tel un architecte, la pièce que vous souhaitez équiper, et vous accédez directement au catalogue IKEA avec tous les modèles, toutes les finitions... Certes cela prend du temps, mais c'est votre cuisine tout de même.

C'est une fois votre projet (sur le logiciel) terminé que tout devient génial :
- vous connaissez le prix
- votre devis est prêt
- vous avez vraiment optimisé votre espace, et pas de mauvaise surprise sur l'achat d'impulsion (encore qu'il faudra se fermer les yeux jusqu'aux caisses)
- vous ne passez que quelques minutes dans votre IKEA préféré
- vous n'avez pas de mauvaise surprise pour faire entrer les meubles dans votre véhicule (si vous avez été raisonnable)
- vous pouvez vous consacrer au montage de votre nouvel intérieur.

Je n'ai pas de données sonnantes et trébuchantes, mais je m'autorise à croire que
- ce dispositif ne permet pas à IKEA de gagner de nouveaux clients
- ce dispositif accélère le processus de décision d'un client (qui rechigne à perdre son samedi matin)
- ce dispositif élargit le périmètre de client (je n'ai pas besoin de faire 150 km (ou 2 heures sur le périph) pour faire du repérage et de revenir après)

Sans compter les points d'expérience client.

Crédit Photos : ESII, Reception Technology

0 commentaires :

Enregistrer un commentaire

Pour publier votre commentaire :

1) Exprimez vous ci-dessous,
2) Choisissez vous une identité,
3) Saisissez votre nom ou pseudo
4) Et Publiez
Merci !!