14/12/2009

Internet est très souvent vécu comme un synonyme de bonnes affaires, de prix en moyenne 30% inférieur que dans le commerce physique.
Ah ce prix internet !
Il a du talent ce "Prix Internet" car il amène la Distribution à trois type de comportements, révélateur d'une maturité encore à atteindre:
  • Internet, je ne veux rien y vendre, car je vais détruire mes marges
  • Le site Internet marchand qui précise que ses prix ne sont que des exclusivités Internet (moins de frais de personnel, d'immobilier, centralisation des flux logistiques)
  • Un alignement des prix quelque soit le canal
Pour ce dernier cas de figure, deux enseignes me viennent à l'esprit:

Surcouf

qui fait de l'alignement des prix Web-Physique un argument de communication, comme le montre Frank Rosenthal.

Norauto

Qui depuis quelques mois sur le pneu, produit d'appel sur cette enseigne, a eu une démarche précurseur en alignant ces prix sur Internet et dans ces centres.

Pure coïncidence, ou démarche stratégique ? Sachez que ces deux enseignes appartiennent désormais au Groupe Mulliez.


Quoiqu'il en soit, j'apprécie cette démarche centrée sur le client, et qui permet, là-aussi de tirer partie des comportement ROPO (Research-Online-Purchase-Offline)

PS : Et peut être verrons nous un jour des enseignes physiques qui se diront moins cher que Internet ? C'est possible cela ?

Crédit Photos : Frank Rosenthal, RETAIL-DISTRIBUTION, LE BLOG

0 commentaires :

Enregistrer un commentaire

Pour publier votre commentaire :

1) Exprimez vous ci-dessous,
2) Choisissez vous une identité,
3) Saisissez votre nom ou pseudo
4) Et Publiez
Merci !!