11/03/2010

Transformez les tendances ROPO de vos clients #6

Avez-vous déjà loué une voiture chez Europcar sans pour autant savoir en arrivant en Martinique, au Maroc (...) que vous disposeriez d'un véhicule de ce réseau ? Et ceci car vous aviez préparé votre location sur Autoescape.

Ou peut-être avez vous acheté des pneus sur www.popgom.fr et vous vous êtes rendu pour le montage de ces derniers dans un des points de vente de Profil plus ou Euromaster.

Certains d'entre nous peuvent aussi acheter des séjours de vacances Last Minutes vendus dans une agence Selectour

Généralement, les premiers mots qui viennent à l'esprit autour de ce type de partenariat sont "Pourquoi", "C'est de la concurrence"...

Toutefois, il s'agit selon moi d'initiatives visant à tirer opportunité de nos tendances Research On-line Purchase Off-line (ROPO, ROBO).
En effet, les pures-players ont un vrai savoir faire dans la génération de trafic, sur l'optimisation des taux de conversion. A l'inverse, répondre à un besoin de contact physique, d'expérience produits, de délai et coût de livraison, la distribution physique a encore une longueur d'avance.

Cibles très souvent différentes ou complémentaires, dispositif permettant de créer un premier contact avec la marque qui accompagné par un dispositif relationnel dédié peut permettre de véritablement construire une relation durable avec les magasins, points de vente, concessions...

2 commentaires :

  1. La tendance "pure player" qui cherche un levier de croissance offline est vraiment intéressante puisqu'elle souligne le fait que le contact humain entre un acheteur et un vendeur restera toujours un aspect clef du processus de vente. Pixmania, Rueducommerce, Aramis auto, Gros Bill... Tous ont désormais pris conscience que la puissance de leur marque leur permettait d'envisager le développement d'un réseau physique qui allait considérablement augmenter la valeur ajoutée offerte à leurs clients... A condition que le service soit à la hauteur, mais l'exemple de Lastminute.com laisse penser que lorsque l'opération est bien faite, il y a une vraie carte à jouer. PAP - leadformance

    RépondreSupprimer
  2. @Pierre-André : si les pure players investissent la distribution physique, c'est bien le signe d'un levier fort de business additionnel. Certes le service sera clef, mais je suis persuadé que ces nouveaux acteurs sauront ne pas reproduire les erreurs, dérives de leurs ainés
    Cordialement
    Nicolas Prigent

    RépondreSupprimer

Pour publier votre commentaire :

1) Exprimez vous ci-dessous,
2) Choisissez vous une identité,
3) Saisissez votre nom ou pseudo
4) Et Publiez
Merci !!