24/02/2012

Depuis quelques mois le monde de l'affiliation s'intéresse aux stratégies Web-to-Store des retaillers (citons à titre d'exemple la séquence dédiée au ROPO, ROBO, Web-to-Shop lors du Tradedoubler Digital Day)
Voici un exemple de campagne gérée par Netaffiliation que Christophe Potron, CEO de les Horaires m'a transmis (Merci Chrsitophe)

Le principe : 
  • Netaffiliation fourni un kit mailing avec un code unique par affilié pour générer sur leur base de donnée email cette campagne
  • Le consommateur imprime le bon et à présentation du coupon en point de venteet dispose de 30% de réduction et de la carte de fidélité gratuitement
  • La campagne est uniquement réservé aux consommateurs inscrits dans les BDD des affiliés 



22/02/2012

Comme vous le savez peut-être déjà sur www.web2store.fr (si vous n'êtes pas encore membre de cette communauté rejoignez là en cliquant ici), je sélectionne quotidiennement pour vous l'actualité du ROPO/ROBO (Research Online, Purchase Offline / Research Online, Buy Offline), Web-to-Store/Web-to-Shop, Mobile-to-Store
Je vais vous proposer une fois par semaine de retrouver les choses qu'il ne fallait absolument pas manquer sur ce blog.

Etudes, chiffres, analyses sur le ROPO, Web-to-Store, Mobile-to-Store
Les initiatives Web-to-Store des Retailers 

Actualité des acteurs du Web-to-Store
Les Pure-Players et le monde physique

08/02/2012

Kantar Media - Compete vient de publier une nouvelle étude sur les comportements d'achat sur Internet : Online shopper Intelligence


Cette étude sur les comportements consommateurs permet d'actualiser quelques points sur le comportement ROPO-ROBO (Research Online Purchase Offline, Research Online Buy Offline)

Ainsi la "part de marché" du comportement ROPO-ROBO va de 16% pour des catégories comme les fournitures de bureau et la puériculture à 32% pour la High-Tech et l'informatique (on peut alors mieux appréhender les initiatives de leader comme CDiscount, Pixmania d'investir le monde physique pour servir ces consommateurs)
Ci-dessous l'ensemble des résultats


A noter que cette étude ne tient pas compte de la catégorie Automobile.
Si l'on compare ces résultats par rapport à cette analyse de 2009, on constate une poussée de la catégorie Electroménager, Vétements et Chaussures (effet Sarenza ?) et livres.
L'alimentaire commence à ressortir (effet deals ? effet crise pour la recherche des meilleurs prix)

L'étude de Kantar Média permet surtout de faire le point sur les motivations qui nous poussent à avoir un comportement ROPO
Motivation de l'acte ROPO
Les 3 premières motivations à "rechercher en ligne, acheter en magasin" restent les mêmes que celles que nous connaissons depuis 2009, à savoir
  • Expérience produit (besoin de voir, toucher ....)
  • Ne pas payer les frais de livraison
  • Immédiateté de l'achat
Par contre la défiance à l'égard du eCommerce ("je ne souhaite pas laisser mes coordonnées personnelles") qui représentait en 2009 la quatrième motivation au comportement ROPOiste perd du terrain.
C'est au profit de la notion d'expertise en point de vente qui ressort comme un des éléments forts.

Si c'était encore à prouver, cette étude conforte la force vis-à-vis d'un consommateur de disposer d'une présence Offline, et la nécessité de sublimer cette expérience pour tirer profit de ses évolutions des comportements d'achats avec Internet.

Suivez toute l'actualité du ROPO, et du Web-to-Store en rejoignant la communauté www.web2store.fr