26/03/2012

Il y maintenant plus d'un an, Google avait publié l'étude suivante quant à la mesure de l'effet ROPO/ROBO (Research Online, Purchase Offline, Research Online Buy Offline), que je repartage avec vous suite à quelques échanges ces derniers jours quant à la mise en place d'une méthode simple pour évaluer l'effet ROPO, et ainsi optimiser l'ensemble de nos dispositifs Web-to-Store
Retrouvez toute l'actualité sur le web-to-store, web-to-shop, mobile-to-store... en rejoignant www.web2store.fr la première communauté dédiée à la génération de trafic en magasin avec le digital

04/03/2012

Jérémie Herscovic a été un des premiers entrepreneurs autours du Web-to-Shop à prendre contact avec moi pour échanger du fait de mon regard sur les propositions qui peuvent être faites aux consommateurs ROPO / ROBO, c'était en 2010 avenue de Breteuil. Depuis CloseToMe est devenu Socloz, et Jérémie après avoir mis en orbite son idée, collectionne des contrats de prestige dans le monde du Retail

Jérémie, peux tu te présenter et présenter Socloz 
Mon nom est Jérémie Herscovic, et je suis le fondateur de SoCloz. J’ai fondé SoCloz après avoir passé de nombreuses années dans le conseil en stratégie dans lequel j’ai conseillé un bon nombre d’enseignes telles que Kiabi, La Grande Récré, etc. L’entrepreneuriat me démangeant depuis toujours, j’ai pris la crise de 2008-09 comme prétexte pour sauter dans le grand bain.

SoCloz a ainsi été fondé mi 2010. Il s’agit d’un assistant pre-shopping permettant à un internaute de chercher un produit et de trouver les magasins en local qui en disposent. SoCloz lui fournit un ensemble d’informations dédiées magasins et utiles à son shopping : disponibilité en stock, distance vs. le magasin le plus proche, les prix & promotions des magasins, horaires d’ouvertures, et bientôt de nouvelles informations et fonctionnalités.

SoCloz, c’est aujourd’hui : 55 accords avec des enseignes dont 735 000 références produits et 6 200 magasins référencés, couvrant ainsi plus de 50 grandes agglomérations
Il semble qu’il y ait une histoire très personnelle derrière la genèse de cette entreprise, peux tu nous la raconter
Effectivement, le véritable fondateur de SoCloz n’est autre qu’un pingouin bleu...

Un jour, vers 16h, ma femme m’appelle et m’annonce avec catastrophe qu’elle avait perdu le doudou de l’une de nos filles sur le chemin de la crèche... synonyme de nuit blanche pour les parents.

Ma femme me donne donc pour mission de retrouver Pingou, le pingouin bleu en peluche de la marque Jacadi. Je me suis dit qu’en consultant mon smartphone je pourrais identifier où trouver en stock le fameux pingouin. Ce ne fut pas le cas. Il me fallut passer 5 coups de téléphone avant de pouvoir identifier le magasin en disposant.

Instantanément, j’ai imaginé SoCloz. En effet, j’ai pensé que SoCloz constituait une réponse idéale au besoin naissant de cross-canal exprimée, de manière floue, par les enseignes.
En 2011, de nombreux product locator -milo like- ont vu le jour en France, qu’est ce qui distingue Socloz de ses confrères ?
En réalité, il n’y a quasiment pas de product locator ayant émergé en France. Le panorama du marché français se compose de :
- Services de couponing : limité à une recherche de produits en promotion (faible partie de l’offre), aucun accès à une information stock, pas de moteur de recherche / proposition via du push principalement,
- Services permettant de consulter l’offre de magasins. Ces services sont axés sur la mode.

SoCloz est l’unique product locator multi-spécialiste, i.e. adressant tous types de catégories de produits (TV, Hi-fi, Mode, Ameublement, etc.). Y compris par rapport à des acteurs de notre environnement concurrentiel indirect, nous possédons de loin la plus grande base de produits.

SoCloz est un outil de web-to-store pour les magasins. Combien de catalogue de magasins comptez-vous aujourd’hui et quel est votre ryhtme d’évolution ?
Aujourd’hui, SoCloz, c’est 55 accords avec des enseignes (ex : Darty, Boulanger, Conforama, Morgan, TheKooples, Le Repaire de Bacchus, etc.). SoCloz c’est aussi bien de grandes que des enseignes de taille moyenne.
Une partie des enseignes sont déjà intégrées en base, pour le restant, nous les référençons au fur et à mesure.
Notre rythme d’évolution est fort. A titre d’exemple, nous venons d’obtenir l’accord de 4 nouvelles enseignes en 10 jours.
Du fait du nombre et de la qualité de nos références , et de la performance de notre technologie, les enseignes nous accordent leur confiance plus aisément.
Quel est le modèle économique de Socloz
Nous référençons gratuitement les enseignes.Nous installons actuellement le modèle économique qui tournera autour des informations dont nous disposons. Sous peu, nous allons officialiser nos offres.
Comment tes clients Retailers s’assurent que tu leur génères du trafic en point de vente
Nous avons analyser tous les systèmes et mis en place des pilote permettant de la rédemption en magasin. Il existe des solutions mais très peu constituent un outil de mesure fiable pour des raisons d’usage ou de technologie.

Les coupons par exemple ne peuvent être appliqués à l’ensemble de l’offre d’une enseigne. L’utilisation d’un téléphone mobile pour tracker un utilisateur présente des défauts majeures (imprécision du GPS surtout au sein de centres commerciaux, géolocalisation automatique très gourmande, etc.). Quant à la réservation de produit, l’usage non forcément développé combiné à la diversité des systèmes IT des enseignes ‘en font pas un outil de mesure approprié. D’ici la mise en place du paiement sans contact, nous ne croyons pas en la fiabilité d’autres moyens techniques.


Ainsi, nous avons imaginé un système permettant de prouver à une enseigne l’impact de SoCloz sur son trafic magasin, tout en contournant les nœuds au cerveau. Nous sommes en cours de développement sur ce sujet.
Ton projet à démarrer en 2010, et si mes souvenirs sont bons tu avais déjà à cette époque des contacts priviliégier avec de grande marque de commerce comme Boulanger, un des pionniers en France sur le Web-to-Store, que s’est il passé selon toi en 2 ans dans le retail en France ?
Le dynamisme du retail français est bluffant. Fin 2010, le cross-canal demeurait une notion encore inconnue pour la majorité des enseignes. Fin 2011, la majorité des enseignes en ont fait un axe de développement prioritaire. Seul bémol, elles ne savent pas toujours comment adopter une telle approche. Les applications ne sont pas encore nombreuses. SoCloz en constitue une à date. Nous allons sortir une nouvelle offre dans les tous prochains jours.Une petite anecdote illustrant cela. La première enseigne que j’avais rencontrée fin 2010 m’avait sympathiquement expliqué que le sujet allait à contre-courant de l’évolution du e-commerce. 6 mois plus tard, mon interlocuteur me rappelle sur mon portable pour m’annoncer qu’il désirait se référencer au plus vite sur SoCloz.

Les enseignes intègrent maintenant parfaitement le fait que le ROPO constitue une évolution naturelle du e-commerce. Le e-commerce 1.0, c’est vendre à distance et notamment mieux mailler son territoire. Le e-commerce 2.0, c’est utiliser le web comme canal de prescription de vente en magasin. SoCloz en est l’un des ambassadeurs.
Quelles sont les résistances usuelles que te remontent les retaillers ?
Nous n’avons que 5% de refus à date. Les décisions sont souvent une question de timing. Si l’enseigne est en pleine refonte de sa stratégie e-commerce, elle va intégrer SoCloz dedans tout en repoussant son référencement à la période d’implémentation de cette stratégie. L’IT peut également constituer un frein. Les enseignes équipées de systèmes anciens érigent des barrières. Nous sommes là pour les rassurer et mettre en place des ponts contournant ces difficultés. Nous allons bientôt mettre en place un procédé allant en ce sens.
Quelles sont les prochaines briques de ton site pour mieux servir le client ROPO ?
Les prochaines briques majeures court-terme seront :
- Système de réservation de produit
- Applications mobiles
Merci Jérémie
Retrouver toute l'actualité du Web-to-Store

01/03/2012

Sélectionnée cette semaine sur  www.web2store.fr (si vous n'êtes pas encore membre de cette communauté rejoignez là en cliquant ici), l'actualité du ROPO/ROBO (Research Online, Purchase Offline / Research Online, Buy Offline), Web-to-Store/Web-to-Shop, Mobile-to-Store

Etudes, chiffres, analyses sur le ROPO, Web-to-Store, Mobile-to-Store
  • Le mobinaute en magasin: 36% regardent les prix des concurrents / 29% géolocalisent d'autres magasins / 26% pour enclencher discussion avec vendeur http://t.co/aMrjza2E
  • Les tendances eCommerce vues par la Direction Générale de la compétitivité http://t.co/ttkDwj1f 
  • Le SMS l'outil le plus efficace pour du mobile2store. Les coupons : le principal levier http://t.co/nKnai6Ey 
  • 34% de recherches Instore pour comparer les prix / 46% de recherches de revendeur et disponibilités produit http://t.co/AURYbEJy
  • "Pour tous les distributeurs, poser un pied sur la vaste terre d'Internet est un enjeu majeur, sinon vital" http://t.co/uIhS0FkN
Les initiatives Web-to-Store des Retailers 
Actualité des acteurs du Web-to-Store
Les Pure-Players et le monde physique