24/04/2012

Depuis quelques semaines, si vous suivez l'actualité des jeunes pousses françaises, vous n'avez pas pu passé à côté de WeAreTheShops, un product locator de niche lancé il y a deux mois.
J'ai eu l'occasion de faire connaissance avec WeAreTheShop en Octobre dernier aux TD DigitalDays. Victor Aumaître, co-fondateur de WeAreTheShops, a accepté l'invitation de ce blog dédié au ROPO (Research Online Purchase offline) et Web-to-store, et nous dire pourquoi ce produit n'est pas un simple me-too de Milo

Victor, peux tu te présenter et présenter WeAreTheShops :
Tout d’abord merci Nicolas pour cette interview et bonjour aux lecteurs de www.ropo.fr.
Je m’appelle Victor Aumaître, j’ai rejoint Marc-Andreas Albert, porteur et fondateur de WeAreTheShops il y a un an. Marc-Andreas a vécu les difficultés d'un monde sans Product Locator : jeune marié, il souhaitait aménager son appartement et s’est vite épuisé à courir les rues de Paris à la recherche du canapé design ou du luminaire en vue... Assez rapidement, il s'est tourné vers Internet pour y trouver des idées de produits, des boutiques en vogue, des avis de consommateurs... mais il lui manquait quelque chose de plus « smart » pour trouver vite le bon produit au bon endroit.
De là est née l’idée de créer un site référençant les boutiques physiques et leurs produits : WeAreTheShops.Com
Après avoir quitté Govoyages où j’ai, pendant 2 ans ½, été en charge des actions de webmarketing et d’acquisition sur le marché français, en m'associant au projet, j'ai  apporté mon expertise marketing Online pour affiner avec Marc Andreas le concept, le business model et les fonctionnalités de notre version Bêta.
Par la suite, Anthony qui nous a rejoints en tant que CTO. Avec plus de 13 ans dans le web, sa casquette non négligeable d'expert SEO est essentielle pour nous.
Après plus d’un an de travail, WeAreTheShops a ouvert ses portes il y a maintenant quelques semaines.
Qu'est ce qui fait votre spécificité par rapport aux autres Product Locator qui existent sur le marché francais (et dont certains  fondateurs sont déjà passés sur ce blog) ?
Notre première spécificité est d'être le premier acteur du ROPO en France à proposer la réservation de produits en boutique.
La réservation est, pour nos utilisateurs, un service à très forte valeur ajoutée : non seulement ils ont pu vérifier la disponibilité du produit en boutique, mais, pour être certain de ne pas se rendre en boutique pour rien, d'un simple clic, le produit est mis de côté à leur nom pendant 24 heures.
C'est donc une vraie différenciation pour l'utilisateur mais également pour la boutique qui peut mesurer effectivement l'apport de WeAreTheShops à son activité.
Par ailleurs, nous avons fait le choix d'un positionnement "premium" autrement dit moyen/haut de gamme. Nous croyons en effet que les utilisateurs qui seront amenés à se servir d'un service comme celui que propose Wearetheshops, sont des "earlyadopters" ouverts aux nouvelles technologies, donc majoritairement urbains et CSP+.
Pour notre lancement, nous avons donc décidé de nous focaliser sur le prêt-à-porter, moyen haut de gamme, secteur où le comportement « ROPO » est particulièrement fort avec d'une part une offre pléthorique (beaucoup de marques, de nombreuses collections et une multitude de points de vente) et d'autre part, un fort besoin d'aller en boutique pour toucher et essayer le produit avant de l'acheter. Nous croyons très fortement que l’humain doit et va revenir au centre des échanges sur internet, ainsi notre site propose tous les outils pour simplifier au maximum l’acte d’achat en boutique physique,  bénéficier ainsi des conseils et recommandations avisés de vendeurs, créateurs, responsables de boutiques qui sont de vrais professionnels de la mode. Nous comptons parmi nos premiers clients, des marques commeAntik Batik, Lynn Adler, Curling, Valentine Gauthier, Ekjo, Virginie Castaway...
Pour finir, nous sommes le seul acteur à ce jour parmi les Product Locator à référencer non seulement les enseignes mais également les commerçants indépendants. Notre idée est que la force d’une place de marché ROPO doit être de proposer à ses utilisateurs un site véritablement représentatif de l'offre de leur ville, et donc d'y inclure les créateurs indépendants, les belles boutiques multimarques, les espaces multi-créateurs..etc.

Cela présente l'avantage de proposer une offre vraiment différentiée de celle des marketplaces,  purement e-commerce.

La réservation de produit et le magasin, cela se passe comment ? email, SMS, connexion avec leur outil de caisse ?
Les commerçants disposent d'une interface qui leur fait part en temps réel des demandes de réservations. L'idée est non seulement de les informer mais également de leur demander une confirmation de la mise de côté du produit. Pour un service 100% fiable, nous avons besoin de nous assurer que le commerçant a bien validé la réservation et qu'il ne s'est pas limité à l’immobiliser informatiquement. A cela il faut ajouter plusieurs règles métier permettant d’assurer le bon fonctionnement de ce mécanisme.
Quelle est la réaction du personnel en magasin par rapport à ce mode de fonctionnement ? Certains responsables de points de vente ont-ils besoin de mettre des incentives ?
Lorsque nous avons construit notre solution, une de nos priorités était précisément de ne pas perturber les équipes de vente dans leurs activités quotidiennes et c’est exactement ce que nous faisons. Les responsables de boutiques sont au contraire ravis d'avoir des demandes précises de produits à mettre de côté et nous comptons bien leur en apporter de plus en plus !
Pour finir, notre application iPhone est maquettée et en cours de développement, elle devrait arriver d'ici qques jours. Celle-ci simplifiera fortement les échanges entre nos membres et les personnels des boutiques.

Merci Victor, et bravo à toute l'équipe.

Pour tout savoir sur le crosscanal, mobile-to-shop, web-to-shop, retrouver la communauté sur www.web2store.fr

19/04/2012

DiaMart a organisé ces derniers jours deux restitutions d'une étude sur les habitudes crosscanal de 146 retailers dans 17 pays.

Voici tout d'abord les grands chiffres à retenir sur le ROPO, web-to-store, store-to-web
  • 33% des enseignes affichent sur leur si si le produit est un produit exclusif site web, exclusif magasin, les deux
  • 29% des retailers affichent des prix différents entre le magasin et le site
  • 56% des enseignes permettent de consulter les stocks en magasin sur leur site internet
  • 53% des enseignes font du click and collect
  • 67% des enseignes proposent le retour en magasin des produits achetés en ligne
  • 50% des enseignes ont un accès digital en magasin
  • 47% des vendeurs parlent du site mais seulement 24% le font bien

C'est surtout le retour consommateur et l'analyse suivante qui m'a interpelé. 
DiaMart a classé les différentes pratiques crosscanal en 5 thèmes 
- Cohérence des pratiques commerciales entre site web et magasin
- Site Web permettant de prépare l'achat en magasin
- Buy Online, Pick up Insotre
- Le In-Store crosscanal
- le comportement SoLoMo de l'enseigne

Et DiaMart a interrogé 250 consommateurs sur l'importance de telle ou telle pratique par les enseignes Click and Mortar. Ce qui a permis de dessiner les priorités à mettre en oeuvre pour un retailer

Les Basiques (si vous ne faites, vous êtes déceptif) : 
  • Cohérence commerciale entre magasin et site web
  • Store locator
Les Moteurs
  • Un site permettant  de préparer l'achat en magasing
  • Le Buy Online, Pick up in store
  • Le SAV des produits web en magasins
Les Bonus 
  • Le In-store crosscanl
  • Les initiatives SoLoMo


Analyse intéressante si vous définissez actuellement votre Roadmap crosscanal pour définir les priorités...
Retrouvez ci-dessous l'intégralité de la présentation


11/04/2012

www.web2store.fr : nouvelle interface

Depuis quelques mois, je complète ce blog dédié au comportement ROPO (Research Online, Purchase Offline) par une revue de presse dédiée au Web-to-Shop, Web-to-Store, Mobile-to-Store, Omnicanal sur www.web2store.fr

Pour augmenter la lisibilité de cette revue de presse, j'ai migré vers Scoop.it


Dorénavant vous avez le choix entre l'abonnement Scoop.it ou devenir Fan sur Facebook qui relaie le contenu sélectionné

A bientôt sur www.web2store.fr ou sur la page Facebook dédiée au Web-to-Store

08/04/2012


Il y a quelques semaines, via Benoit Gaillat de info-eCommerce.fr, j'étais tombé sur cette excellente infographie sur le SoLoMo (Social, Local, Mobile) et son impact sur le Retail.

Pas de réel scoop, si ce n'est que d'une façon visuelle vous pouvez retrouver des chiffres de démocratisation de l'usage des mobiles, des deals, du mCommerce et sCommerce

C'est aussi un bon résumé de ce que le SoLoMo apporte autours de nos magasins pour le client ROPO dans une démarche web-to-shop ou encore pour le client en magasin pour une démarche shop-to-web


Retrouver l'intégralité de cette infographie en cliquant sur l'image ci-dessous

03/04/2012

Si vous faites partie de ces gens qui recherchent en ligne avant d'aller dans un magasin pour effectuer votre achat (ou autrement dit si vous êtes un consommateur à tendance ROPO - Research Online, Purchase Offline), vous avez peut être fait partie des gens qui cherchent des horaires d'ouverture du point de vente que vous avez en tête.
Vous avez donc probablement du croiser le site www.les-horaires.fr donc les pages dédiées au magasin sont généralement très bien positionnés dans les résultats Google. (si vous en doutez, je vous suggère de tester les horaires de la Fnac de Thiais ou encore le Toy's R Us d'Orgeval).
Les Horaires est donc un outil pour nous Retailer pour amplifier nos démarches Web-to-Store, aussi Christophe Potron a accepté de répondre à nos questions.


Christophe, peux tu te présenter et présenter Les-Horaires.fr (ou faut il dire Shopping Time Network)
Bonjour Nicolas. Je co-dirige le groupe Shopping Time Network. J’ai rejoint Julien Pellegrain, le fondateur, après avoir cédé mon agence webmarketing début 2010, pour développer les activités à l’international.

Nous gérons une base de données d’horaires d’ouverture de commerces et services de proximité, que nous monétisons ensuite sur notre réseau de sites web et mobile et sur un réseau de sites partenaires.

En France, nous éditons notamment le portail Les-Horaires.fr, premier guide local de commerces avec 4.5 millions de visiteurs uniques mensuels. Nous aidons les consommateurs en leur fournissant des informations pratiques (horaires d’ouverture, plan d’accès, avis…) afin de les aider à préparer leurs achats en centre ville et/ou dans les zones commerciales proches de chez eux.


D’où es venu la génèse de ce projet ?
Après avoir cédé son premier projet Internet, un portail communautaire pour adolescents, Julien Pellegrain souhaitait développer un nouveau projet : un guide local participatif. L’idée lui est venue en recherchant les horaires d’ouverture de son bureau de poste afin de récupérer un recommandé. En 2006, il était difficile de trouver rapidement les horaires des commerces.
 




Quel est votre modèle économique ?
Les horaires d’ouverture des commerces et services de proximité sont mises à disposition gratuitement. Pour assurer la qualité de notre base de données et le développement de nouvelles fonctionnalités, nous avons élaboré un business model complet. Il repose sur de la publicité locale, de l’affiliation ciblée, de la génération de leads, des formules Premium pour les commerçants, du micro paiement pour la mise en relation téléphonique, des opérations de marketing direct pour les grandes enseignes, …

Combien de magasins référencez vous sur vos sites ?
Nous référençons les horaires d’ouverture de plus d’1 million et demi de commerces et services de proximité dans 11 pays dont plus de 300 000 en France.


Comment disposez vous de ces informations ?
Chaque jour, notre call center appelle plusieurs milliers de commerçants pour vérifier les horaires et les mettre à jour le cas échéant. Nous invitons aussi les gérants de commerce et responsables de réseaux de points de vente à nous envoyer régulièrement leurs données actualisées (nouveaux horaires, nouveaux points de vente, déménagements…). Par ailleurs, le guide Les-Horaires.fr étant participatif, chaque utilisateur peut compléter les informations et/ou formuler des avis sur les commerces.


Quel accueil vous fait le Retail ? Notamment quand une enseigne veut diffuser plus d’information, les modifier ?
Les-Horaires.fr est devenu en quelques années le guide de référence en France. Nous avons de très bons retours de la qualité de notre audience et les enseignes souhaitent enrichir toujours plus d’informations utiles pour créer davantage de trafic dans leurs points de vente. Nous travaillons en étroite collaboration avec elles pour améliorer l’expérience utilisateur et apporter toujours plus de valeur ajoutée.


Que proposez vous aux magasins au delà de la présence sur votre site pour amener du trafic dans le point de vente ?
Par exemple, nous offrons de la prise de rendez-vous pour les centres de contrôle technique automobile, de la génération de leads pour produits financiers et/ou d’assurances. Nous proposons également la diffusion de catalogues et autres prospectus promotionnels, l’impression de coupons de réduction… Nous sommes à l’écoute des enseignes et construisons avec elles des nouvelles solutions pour créer davantage de trafic en point de vente à partir du web et du mobile.

Merci Christophe !



Retrouvez toute l'actualité du Web-to-Store, Mobile-to-Store, Web-to-Shop sur www.web2store.fr