08/05/2013

A l'heure où la majorité des acteurs de Commerce parle de stratégies web-to-store, web-to-shop, il est clef d'avoir en tête les notions clefs qui motivent les consommateurs à adopter un comportement ROPO, ROBO (Research Online, Purchase Offline / Research Online Buy Offline)

Digitas France en collaboration avec Vivaki Advance vient de publier sa seconde édition du baromètre  du commerce connecté. Cette étude permet de mettre à jour les motivations des français à initier leur parcours d'achat en ligne et le finaliser en magasin (Motivations ROPO 2012, Motivation ROPO 2008)


05/05/2013


TNS et Couponchief ont récemment publiés deux études sur le showrooming mises en infographie
- Mobile is both curse and cure at risk for retailer from showroomers à télécharger ici 
- Showrooming, shopping in-store, saving on line à télécharger ici 

Si l'on examine les données issues de ces études, c'est la composante prix qui prédomine dans les motivations des showroomers (qui finissent essentiellement leur recherche d'information sur Amazon, qui fait souvent référence de baromètre Prix sur Internet).
Certes les showroomers ne sont pas encore qu'une certaine population des consommateurs, mais l'usage du mobile en magasin ne va qu'exploser dans les prochaines années. Alors il est clef d'initier des transformations profondes pour éviter que les craintes sur le Showromming ne s'avèrent dévastatrices dans les prochaines années pour certaines enseignes surtout à l'ère de l'industrialisation des dispositifs web2store, web2shop

Quels sont les scénarii possibles
- Ressortir des cartons cette bonne vielle recette que Darty avait démocratisée en France: remboursement de la différence (bien évidement si le modèle économique le permet). C'est l'option choisi par certains géants américains comme Target, Best Buy qui depuis novembre dernier propose l'alignement des prix si vous démontrer que le même produit est moins cher chez Amazon, Walmart Online...
- Amener des propositions aux mobinautes pour les convertir dans le magasin (coupons, avis consommateurs, fiche produit, livraison à domicile...), comme le montre les chiffres ci-dessous
- Permettre au personnel en point de vente de redonner confiance aux consommateurs dans le prix affiché. Probablement basique des basiques dans le "réenchantement de l'expérience client": permettre à tous les employés des enseignes de justifier le prix de l'enseigne, de connaitre les prix pratiqués par la concurrence (physique et Online) et donner les clefs de l'argumentation (SAV, service, facilité de paiement...). Bref, d'une certaine façon un retour vers les fondamentaux du Commerce