18/02/2014

Internet, magasins et Saint Valentin


Les différents évènements commerciaux (Noël, Soldes, Halloween...) sont l'occasion d'observer à différents moments de l'année si le comportement ROPO (Research Online, Purchase Offline) prédomine ou non.
Bonial accompagne d’IFOP, a réalisé une étude sur le comportement d'achat des français pour la Saint Valentin.

La Saint Valentin étant une fête pour célébrer l’Amour, c’est essentiellement auprès du compagnon, que les Français recherchent l’idée du cadeau à offrir.
Si, l’on écarte cette population, c’est essentiellement Online que se fait la recherche d’inspiration et en magasin physique que se finalise l’achat.

Quelles sont les motivations de ce comportement ? L’étude ne le dit pas précisément, toutefois, on peut penser aux raisons suivantes :
- Immédiateté de l’achat
- Perception de facilite de l’échange du cadeau
- Dimension conseil en magasin



Retrouvez les résultats détaillés de l'étude

17/02/2014

Bons-de-Reduction.com et l’institut CCM Benchmark viennent de publier une étude sur l'utilisation de bons de réductions digitaux dans des magasins physiques.
80% des internautes ont déjà utilisé un coupon digital en magasin.
Si l'on devait encore se convaincre du potentiel de cette technique web-to-store:
54% des internautes recherchent des coupons sur Internet pour les utiliser ensuite en magasin.
A l'heure où certains petits commerçants cherchent à mettre en oeuvre des moyens pour attirer le consommateur ROPO dans leur établissement: le store-locator couplé à des campagnes de couponing digital doivent être les premières priorités du fait de l'efficacité et des investissements réalistes pour des entreprises indépendantes.

Notamment dans les catégories suivantes: High-Tech, Alimentation, Produit culturels, électroménager, et habillement.

L'email reste le moyen le plus plébiscité pour délivrer ce coupon, toutefois la disponibilité sur le site Internet et le SMS sont aussi bien perçus.

Enfin on constate que 53% des internautes souhaitent connaitre la disponibilité de coupons près de chez eux, cela laisse à penser que le géofencing sera clef demain autour du comportement ROPO (Research Online, Purchase Offline) - A lire à ce titre cet article sur le géofencing -



Retrouvez l'infographie complète ci-dessous :


07/02/2014

Si le click-n-collect devient un standard pour les enseignes, et ceci aussi bien en France qu'à l'étranger (voir par exemple le cas de Macy's et de WalMart), cette pratique n'en est qu'à ses débuts dans la Communication des enseignes. (voir à ce titre quelques exemples de campagnes de communication centrées sur un dispositif web-to-store)

A quelques jours de la Saint Valentin, l'exemple de Princesse TamTam est judicieux.
La Saint Valentin est le moment de l'année où la gent masculine pousse en masse la porte des boutiques de lingerie, ou leur site Internet.
Princesse TamTam a mis dans sa campagne Saint Valentin dédiée aux hommes un autre bénéfice du Click-n-Collect : L'achat en toute discrétion pour que la surprise soit maximale pour madame.
Cela semble évident, néanmoins il fallait y penser.
(Il aurait aussi pu être malin de dire à ces messieurs, que le personnel en boutique pouvait aussi être d'un grand secours pour le choix des tailles de bonnets...)

Ci dessous la campagne emailing en question

22/01/2014

Si j'emprunte le titre de cet article à la récente Actualité, c'est qu'après avoir progressé régulièrement en 2013, les derniers chiffres du showrooming semblent positifs aux USA.

Attention, ne me faites pas dire ce que je n'ai pas dit. La pratique du showrooming continue d'évoluer (8% des américains le pratique versus 6% il y a un an) selon cette étude d'IBM réalisée auprès de 30000 personnes à l'occasion du NRF.
Par contre le taux de conversion des showroomers lui chute. En 2013, 50% des achats Online étaient issus du showrooming contre 30% en 2014


Néanmoins cela ne va pas dire que le "pire" est derrière nous. Les volumes de transactions sur mobile étant en constante progression et le volume de transaction "showrooming" stable apparaît donc plus faible en proportion.

Ceci étant, rendons à César ce qui appartient à César, le Retail américain se soigne sérieusement depuis une bonne année (comme BestBuy ici, ou encore Target via Jean-Marc Megnin) en ayant instauré par exemple des politiques de pricing efficaces pour amoindrir la fuite des consommateurs ou en faisant du mobile un élément clef de l'Expérience en point de vente.
Je vous invite à lire à ce sujet le témoignage récent de Laurence Faguer lors du Big Show NRF de la semaine dernière.


19/01/2014

Si le nombre d'articles dédiés au géofencing et publiés en ce mois de Janvier dans les prévisions marketing 2014 est révélateur de ce qui va se passer cette année, alors en 2014, le web2store, le mobile2store seront sous le signe de cette technique.

Cet article pour vous aider à naviguer dans la jungle des capacités que le mobile permet dès aujourd'hui pour servir le consommateur ROPO (Research Online, Purchase Offline) avec des dispositifs mobile-to-store.

Petite définition en vidéo du Géofencing à des fins de génération de trafic en magasin

Si vous voulez mieux comprendre comment cela fonctionne techniquement, je vous conseille cet article détaillant comment votre smartphone devient un outil du marketing du dernier mètre.

Si la technologie est accessible, reste la grande question de quels usages pour générer plus de trafic pour vos boutiques. L'infographie ci-dessous résume assez bien le domaine des possibles

Si les pratiques ne sont pas encore légions, quelques enseignes françaises ne sont pas en retard sur le sujet comme le montre cet article de Marques et Réseaux

16/01/2014

Après avoir fait couler beaucoup d'encre sur la faible intégration du Digital dans son expérience Consommateur (et perdu beaucoup d'argent), BestBuy est, depuis la nomination de Hubert Joly a sa tête, en pleine reconquête.
Un des axes de cette reconquête est bien évidement la réussite de la transformation omnicanal de l'entreprise.



Quelques dates clefs
  • Thanksgiving 2011: Amazon est à deux doigts de vaincre BestBuy avec son application instituant le showrooming
  • Eté 2012, changement de CEO et virage  à 180 degré quand au eCommerce, le web-to-store, le store-to-web, l'expérience en point de vente
  • Thanksgiving 2012: BestBuy teste le Price Matching (l'enseigne s'aligne sur les prix du web)
  • Début 2013: Le Price Matching devient permanent
  • Eté 2013: les résultats sortent du rouge
  • Décembre 2013: BestBuy fait de sa transformation crosscanal une axe de communication majeure (tel Darty à l'automne dernier)
BestBuy démontre que même en plein rush des fêtes de fin d'années, l'Expérience consommateur est le coeur de leur priorité avec ce spot


Et avec ces didacticiels sur le Buy Online, Pick up in Store


Ou encore le price matching pour faire du showrooming un vieux souvenirs

07/01/2014

Pas une semaine ne s'écoule sans qu'une grande institution ne s'exprime sur la transformation que nous commençons à vivre dans le Retail.

IBM publie chaque année dossier sur les 5 grandes innovations à venir dans les 5 prochaines années. Et devinez quoi ? Le renouveau du commerce de proximité face au eCommerce fait la Une. Et ceci avec des dispositifs web-to-store, des magasins et vendeurs connectés, l'exploitation du Big Data pour plus de personnalisation de l'expérience consommateurs.

Retrouvez les conclusions de l'étude IBM 5in5 via cette vidéo

Ou encore cette infographie